Surcomplémentaire maternité : où la trouver pour pas cher et que permet-elle de rembourser en priorité ?

Plusieurs surcomplémentaires santé pour la maternité sont à comparer sur
« LesMutuellesPasCheres.com ». Elles sont efficaces et accessibles à des tarifs pas chers. Leurs garanties permettent des remboursements élevés pour les dépenses médicales nécessaires à la maman et son bébé, comme les tests avant accouchements, les frais de conforts, les soins naturels, etc.

Un simple devis permet de trouver un contrat santé de deuxième niveau utile pour une femme enceinte dotée d'une mutuelle santé obligatoire ou individuelle mal adaptée en cas de grossesse.

Dans la suite, le comparateur vous révèle les frais les mieux remboursés par ce genre de couvertures santé dédiées aux mamans.

Surcomplémentaire santé pour maternités : quels frais rembourse-t-elle bien pendant et après la grossesse ?

L'obtention d'une excellente surcomplémentaire santé permet de minimiser les restes à charge liés à une maternité et l'ensemble des autres dépenses médicales (hospitalisation, optique, dentaire, etc.). Toutefois, celle spécialement conçue pour la femme enceinte sert avant tout à rembourser avec efficacité les frais coûteux pendant et après la grossesse :

  • Les tests médicaux et les échographies supplémentaires :
  • La sécurité sociale rembourse divers examens à 100% du BRSS dès le sixième mois. Néanmoins, d'autres tests sont prescrits par les gynécologues et les sages-femmes afin de vérifier la santé de la maman et de son fœtus. Les dépenses générées sont remboursables par le biais de forfaits spéciaux.
  • Les soins naturels et les séances d'exercices prénataux :
    Les médecines douces, la diététique et les exercices (haptonomie, préparation en piscine, etc.) sont conseillés pour améliorer la condition physique de la femme enceinte et faciliter son accouchement. Cependant, seules les mutuelles maternités les plus efficaces et les meilleures surcomplémentaires permettent de couvrir ce genre de dépenses. Il est ainsi judicieux de vérifier l'existence de garanties adaptées pour rembourser l'ostéopathie, l'acupuncture, l'homéopathie, etc.
  • Les actes préventifs refusés par le régime de base :
    Face à des risques médicaux amplifiés pour la femme enceinte, il est nécessaire de prévoir un alitement, des consultations répétitives et même une admission dans une clinique spécialisée. Ces frais sont généralement laissés à la charge de l'assurée, à moins d'être dotée d'une surcomplémentaire fiable comme celles proposées à la comparaison en ligne.
  • Les frais buccodentaires en début de grossesse :
    Les caries et les maladies parodontales nuisent à la santé de la mère et de son bébé. Pour cela, il est nécessaire de prévoir des garanties fiables pour couvrir les frais des soins dentaires durant la grossesse et surtout dès les premières semaines.
  • Les frais de confort pendant l'hospitalisation :
    La chambre individuelle, la télé et le téléphone sont d'habitude ce que vérifient les assurées avant de choisir leurs contrats santé. Il est aussi utile de prévoir d'autres coûts à couvrir comme ceux de la péridurale et la césarienne de convenance qui sont délaissées par le régime de base.
  • L'achat d'appareillages et des compléments alimentaires :
    Après une naissance, il est utile de bien nourrir la maman et le bébé. Le remboursement du tire-lait, des vitamines pour la mère et plusieurs produits contre les carences est souhaité par les médecins.

Les points susmentionnés sont les signes d'une surcomplémentaire conçue pour convenir aux mieux les besoins d'une assurée enceinte. Ils sont aussi présents dans chaque « mutuelle grossesse » proposée sur
« LesMutuellesPasCheres.com ».

Surcomplémentaire maternité pas chère : peut-elle exister sans délai de carence et être prise durant la grossesse ?

Le comparateur présente plus d'une formule avantageuse de surcomplémentaire sans délai de carence à tarif raisonnable. Ce genre de couverture santé existe aussi pour les assurées déjà enceintes.

Cependant, il est crucial que l'adhésion prenne effet durant les premières semaines de la grossesse pour profiter au mieux des divers remboursements essentiels tout au long de la maternité et même après la mise au monde du bébé.

De plus, ce type de contrats santé est utile vu le nombre croissant de grossesses imprévues et menées à terme. Pour cette raison, le mieux est de procéder à une comparaison en ligne sur « LesMutuellesPasCheres.com ».

Surcomplémentaire grossesse uniquement : quand la préférer à un contrat de surmutuelle maternité ?

Les assurées en âge de procréer et salariées ont généralement des mutuelles santé obligatoires avec des forfaits maternités élevés ; dans ce cas, il est préférable de prendre une surcomplémentaire spéciale grossesse qui rembourse efficacement :

  • Les frais spécifiques aux femmes enceintes consécutifs aux consultations des gynécologues
  • les médicaments homéopathiques nécessaires pour substituer les antibiotiques
  • les séances d’exercices prénataux dans les centres de maternité privés ou publics
  • les traitements ostéopathiques utiles contre les ballonnements et les douleurs musculaires ou dorsales, etc.
  • les hospitalisations ou les frais d’alitement à domicile en cas de complication (l’aide ménagère à domicile peut être un atout).

Choisir une surcomplémentaires grossesse spécialisée pour les points susmentionnés permet de garder un tarif pas cher et d’être bien remboursée avant l’accouchement.

Surcomplémentaire maternité : comment ajuster son efficacité selon le lieu prévu pour l'accouchement ?

L'état de santé d'une maman permet de prévoir le niveau de risque encouru et le lieu de son accouchement. Ce dernier nécessite d'ajuster les garanties afin d'adapter les niveaux des remboursements aux coûts consécutifs à la maternité. Pour y parvenir, il est important de prendre en compte le tableau et le graphique suivants

Accouchement selon le type
de risques encourus par la mère et son bébé
Temps passé à l’hôpital pour un accouchement

Le tableau montre que les hôpitaux publics sont les lieux privilégiés pour mener à terme une grossesse à risque vu la disponibilité des équipements médicaux nécessaires. Il est aussi à rappeler que 90% des accouchements naturels peuvent être effectués dans des cliniques afin de profiter du confort (chambre particulière, télévision, etc.).

Le graphique révèle qu'en cas d'admission dans une unité « Unités Kangourou » (spécialisée pour les naissances prématurées) le nombre de jours d'hospitalisation double et passe de 4,1 (en situation normale) à 9,7. Cela est sans compter les soins spécifiques à la maman et son enfant dans une pièce individuelle pour éviter tout risque de maladie postnatale.

Pour une femme enceinte de santé fragile, il est essentiel de prévoir des garanties pour rembourser :

  • La chambre individuelle
  • Les frais probables d'une césarienne faite dans l'urgence
  • Les frais de pouponnière pour son bébé né prématuré
  • Le lit accompagnant nécessaire pour avoir le réconfort de la part d'un proche (conjoint ou parent)
  • Le suivi médical continu pendant la première année après l'accouchement.

En règle générale, l'efficacité d'une surcomplémentaire santé pour l'hospitalisation est requise afin d'être prête à toute éventualité.

Néanmoins, les femmes qui préfèrent un accouchement à domicile (AAD) ont aussi intérêt d'adapter leurs contrats santé spécial maternité. En effet, l'AAD engendre des restes à charge élevés et inattendus à prendre en compte :

  • Les dépassements d'honoraires de la sage-femme
  • Le transport en ambulance en cas de complication inattendue
  • L'admission dans un hôpital en urgence de l'enfant, de la mère ou des deux.

Alors mesdames et mesdemoiselles, soyez prévoyantes lors de demander vos devis et faites les meilleurs choix de contrats santé aux tarifs pas chers.

Article mis à jour le 10/10/2016 | Par LesMutuellesPasCheres.com

Avis et commentaires
  • “ Roxane ”

    Salut,
    Ma fille de 17 ans a fricoté avec un homme et se retrouve enceinte. Elle est sur ma mutuelle qui ne rembourse presque rien pour la maternité.
    Vos surcomplémentaires sont-elles sans délais de carence pour les cas de grossesses ? Et ma fille peut-elle être assurée dès le 3ème mois ?

    Répondre
  • “ Administrateur de LesMutuellesPasCheres.com ”

    Plusieurs de nos mutuelles partenaires acceptent les femmes déjà enceintes même si elles sont aux derniers mois de leurs grossesses sans aucun délai de carence.

    Répondre
Laissez vos commentaires

mutuelles pas cheres - carte tiers payant

Mutuelles santé partenaires

mutuelles santé partenaires