Surcomplémentaire optique pas chère : comment savoir laquelle rembourse bien les lunettes et la chirurgie réfractive ?

La surcomplémentaire optique la plus efficace est reconnaissable par sa capacité à rembourser, au moins, 44% du coût des lunettes. En effet, ce pourcentage correspond au reste à charge moyen laissé après l'intervention de la sécurité sociale (6%) et de sa mutuelle santé (50%). Le deuxième signe distinctif de ce contrat santé est un plafond proche de 350 €/œil destiné aux chirurgies réfractives (pour myopes et astigmates).

Cette couverture santé supplémentaire est encore plus avantageuse quand elle est à un prix pas cher. Pour la trouver, faites des devis sur « LesMutuellesPasCheres.com » qui vous explique dans la suite, comment obtenir une surcomplémentaire avec des remboursements adaptés pour les frais d'optiques coûteux.

Surcomplémentaire santé pour l'optique : quels sont les remboursements à prévoir en priorité lors de faire des devis ?

Les frais élevés de l'optique et de l'ophtalmologie nécessitent de prendre une bonne mutuelle ou surcomplémentaire santé pas chère qui rembourse en priorité les lunettes, les lentilles et les chirurgies indispensables pour corriger la myopie et l'astigmatie. Cependant, d'autres garanties sont à prévoir en priorité, au moment de demander des devis, si l'assuré désire évincer tous les restes à charge principalement liés aux :

  • dépassements d'honoraires :
    La grande majorité des ophtalmologues pratiquent des tarifs libres. Cela est plus fréquent quand le patient les consulte en vue de subir une chirurgie réfractive. Cette dernière est considérée parmi les soins de confort et refusée par le régime de base. De plus, elle constitue une opportunité pour les praticiens afin de pratiquer des dépassements d'honoraires importants.
    Le mieux est de vérifier les taux de remboursements des consultations et de choisir les plus élevés.
  • lunettes de soleil prescrites :
    Les verres de vue tintés sont acceptés par la sécurité sociale dans certains cas (photophobies, myopies fortes, cataractes centrales ou congénitales, etc.). Toutefois, leurs prix sont tellement élevés que l'intervention d'une surcomplémentaire santé ou une excellente mutuelle optique est primordiale.
  • tests d'acuité visuelle :
    Un porteur de lunettes, ou un assuré opéré des yeux, a besoin d'examens répétitifs pour vérifier la stabilité de sa vue.
  • séances d'orthoptiste :
    Elles sont chères et généralement prescriptibles par des séries de 30. Dans ce cas, des plafonds suffisants sont nécessaires pour rembourser les frais consécutifs.
  • chirurgies du strabisme :
    Le remboursement efficace de ces interventions, est requis vu la prise en charge partielle et conditionnée de l'assurance maladie.

En plus des points relevés ci-dessus, il est nécessaire de vérifier l'utilité d'une activation immédiate des garanties médicales proposées. En effet, plusieurs dépenses en optique et les opérations de myopies peuvent être retardées pour bénéficier d'un contrat santé pas cher. A contrario, le remplacement des lunettes cassées ou devenues inadaptées est urgent, surtout pour les professionnels, les étudiants et les enfants ; cela rend judicieux le choix d'une surcomplémentaire sans délai de carence comme celles présentées par « LesMutuellesPasCheres.com ».

Que vous soyez pressé d'être remboursé pour une chirurgie réfractive ou des lunettes, une comparaison instantanée des différentes offres des assureurs vous facilite le choix d'une surcomplémentaire spéciale optique au meilleur rapport garanties/prix.

Surcomplémentaire santé pour l'optique : combien de lunettes peut-elle rembourser en une année ?

Un bénéficiaire (assuré ou ayant droit) d’une surcomplémentaire spéciale optique peut être remboursé pour plusieurs lunettes durant l’année. L’essentiel est d’avoir un plafond assez élevé pour couvrir les frais d’une, deux ou même trois montures et les verres qui vont avec.

En règle générale, les forfaits les plus élevés proposés par les assureurs sont aux environs de 470 €/bénéficiaire. Cela suffit à rembourser jusqu’à 2 lunettes : des montures d’entrée de gamme et des verres simples.

En cas de corrections plus complexes, les assureurs proposent les mêmes plafonds avec la possibilité de profiter de prix avantageux auprès de lunettiers partenaires (comme ceux du réseau Santéclair). D’autres compagnies font pareil et conseillent à leurs adhérents des opticiens qui proposent gratuitement une deuxième paire de lunettes.

Dans tous les cas, les meilleures mutuelles santé et surcomplémentaires dédiées à l’optique sont partenaires avec des opticiens qui proposent d’assurer les lunettes contre la casse (cela est contre une petite participation pas chère de 1 ou 2 €).

Ainsi, la monture et les verres de vue sont remboursés une première fois par le biais du contrat santé et deuxième suite à une avarie par l’assurance proposée par l’opticien.

Avant de choisir votre surcomplémentaire santé assurez-vous qu’elle permet de profiter de plafonds suffisants et des tarifs pas chers d’opticiens partenaires ; cela est possible lors de faire des devis sur « LesMutuellesPasCheres.com ».

Surcomplémentaire pour chirurgies réfractives et oculaires : quels malvoyants peuvent profiter de ses remboursements ?

Les remboursements des surcomplémentaires pour les chirurgies réfractives et oculaires restent à l'avantage de plusieurs malvoyants. En effet, parmi ces derniers, un grand nombre peut retrouver une vue normale ou partielle suite à une opération au niveau des yeux. Le diagramme ci-dessous permet de les distinguer.

Répartition des causes de cécité et de malvoyance

Selon le graphique, la grande majorité des personnes touchées par la cécité et la malvoyance souffrent de cataracte (48%). Cette affection est, souvent, soignable par une intervention chirurgicale.

De plus, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DLMA) est une maladie oculaire réputée incurable. Pourtant, ses effets sont atténués par diverses techniques opératoires d'efficacités avérées ou encore au stade expérimental. Pour cette raison, il est judicieux de s'informer sur la DMLA et son traitement, autant que possible, afin de choisir une couverture santé adaptée au remboursement d'un traitement lourd et coûteux.

Ainsi, près de 57% des malvoyants sont intéressés par les garanties d'une surcomplémentaire spéciale optique et chirurgie oculaire ou réfractive selon les types de leurs déficiences visuelles.

Alors pourquoi se priver d'une telle opportunité pour retrouver la vue ? Comparez les offres des assureurs sur « LesMutuellesPasCheres.com » et choisissez la meilleure, celle qui vous rembourse les chirurgies et l'ensemble des frais nécessaires pour corriger l'acuité visuelle.


Surcomplémentaire optique : laquelle rembourse le mieux ? 5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 5.0 sur 5 / note basé sur 2 avis
Avis et commentaires
  • Aucun commentaire n'a été trouvé
Laissez vos commentaires

mutuelles pas cheres - carte tiers payant

Mutuelles santé partenaires

mutuelles santé partenaires