Mutuelles santé partenaires

mutuelles santé partenaires

Surcomplémentaire santé pas chère : sur quelle base effectuer un comparatif pour profiter du meilleur prix ?

Une surcomplémentaire santé pas chère, appelée aussi « surmutuelle » ou « mutuelle secondaire », est mieux choisie suite à la réalisation d'un comparatif basé sur l'amélioration du remboursement des frais coûteux et les défaillances du contrat santé principal (obligatoire pour les salariés).
Pour cette raison, il est judicieux de choisir les surcomplémentaires santé avec des plafonds proches de la valeur des dépenses médicales prévues pour être bien remboursé.

Cela est possible lors de faire des devis sur le comparateur « Lesmutuellespascheres.com » qui propose plusieurs mutuelles de second niveau aux meilleurs prix.

Surcomplémentaire santé : faites le choix d’une mutuelle secondaire aux remboursements proches des frais réels

Choisir une sur-complémentaire santé efficace est avant tout une source d'économie vu la possibilité d'être remboursé de l'intégralité des dépenses médicales ; de plus son prix reste pas cher. Cependant, il est nécessaire de préciser sa garantie principale pour faire face aux frais prioritaires prévus.
Ainsi, il existe des mutuelles secondaires spécialisées pour :

  • l'optique :

Les remboursements additionnels des lunettes et des lentilles sont des plus élevés et ceux des opérations réfractives atteignent des plafonds de 350€ par œil.

  • le dentaire :

Les meilleures surcomplémentaires dentaires sans plafond permettent des remboursements efficaces des frais buccodentaires coûteux comme ceux de l'implantologie, de la parodontologie refusées par le régime de base.

  • l'hospitalisation :

Ce genre de surmutuelles est des plus demandés par les assurés qui prévoient des chirurgies et veulent le plus de confort durant le séjour hospitalier (nombre de jours illimité, chambre individuelle, télé, lit accompagnant, etc.).

  • les médecines douces :

Les cures thermales, les soins naturels sont remboursables jusqu'à 400€ par an et à hauteur de 30€ la séance. Cela permet à l'assuré de diviser ses restes à charge par 2 ou 3 avec sa mutuelle secondaire.
Plusieurs autres types de couvertures santé supplémentaires existent, les plus fiables restent celles aux effets immédiats idéales en cas de dépenses médicales urgentes. Pour cela, il est toujours intéressant de choisir un contrat santé avec les atouts d'une surcomplémentaire sans délai de carence à prix pas cher.

Néanmoins, afin d'opter pour celle qui assure le remboursement de tous les frais, propose les meilleurs plafonds et payer les cotisations les moins chères, il est essentiel de bien comprendre le fonctionnement de la surcomplémentaire santé :

  • le total des sommes remboursées ne peut en aucun cas dépasser la valeur des frais médicaux réels.
  • la participation de la compagnie peut être présentée en taux ou en forfait
  • certaines compagnies imposent des délais de carence de 3 à 12 mois
  • la possibilité d'avoir des garanties évolutives (augmentation annuelle des plafonds et des taux)
  • les cotisations peuvent augmenter selon l'âge (cela dépend de l'assureur)

Tous les paramètres susmentionnés sont à prendre en considération pour bénéficier de la meilleure offre de couverture médicale de troisième niveau. Toutefois, la comparaison est le moyen d'évaluer les propositions des compagnies.

Alors, remplissez le formulaire en ligne pour avoir des devis gratuits.
L'une des facultés de la surmutuelle est de pouvoir être additionnée aux garanties de n'importe quelle autre compagnie ; à titre d'exemple, la surcomplémentaire santé April s'ajoute à une mutuelle CEGEMA, SwissLife, etc. Cela donne plus de flexibilité quant au choix et permet de profiter pleinement de la concurrence.

A quel âge la surcomplémentaire santé est plus demandée ?

D'après les statistiques réalisées par le comparateur « Lesmutuellespascheres.com », l'âge moyen auquel la demande en surcomplémentaire santé est grande se situe dans les 47 ans. C'est le moment choisi par un grand nombre de personnes pour remédier aux lourds problèmes dentaires (pose de bridges et de couronnes) et optiques (réalisation de la chirurgie réfractive).
Toutefois, l'âge moyen pour la première demande d'une surcomplémentaire santé apparait à 33.5 ans pour la femme et 36 ans pour l'homme. Cela tombe à pic avec l'entrée du fils (ainé) ou de la fille porteur de lunettes dans un jardin d'enfant ; l'appareillage optique est souvent maltraité ou perdu d'où l'obligation de le changer très souvent et il est important d'avoir les moyens de se faire rembourser le coût.
De plus, les ayants droit adolescents (de moins de 16 ans) peuvent nécessiter des soins dentaires et des traitements d'orthopédie dento-faciale coûteux. C'est là où les remboursements d'une bonne surcomplémentaire orthodontie deviennent indispensables.
Faites un comparatif de surcomplémentaire santé pour savoir combien coûte une couverture santé de troisième niveau.

Article mis à jour le 15/04/2016 | Par LesMutuellesPasCheres.com

Avis et commentaires
  • “ Rose-Marie ”

    Bonjour,
    Je suis malentendante dès ma naissance et j’ai la PEC de la sécurité sociale pour les appareils auditifs.
    j’ai un gros problème vu que mon employeur va instaurer une mutuelle obligatoire qui ne rembourse pratiquement rien en auditifs et donc je vais perdre celle que j’ai actuellement et qui m’a été d’un grand secours depuis des années.
    J’ai contacté la nouvelle mutuelle pour voir si elle propose une surcomplémentaire et la réponse était un non. Je viens donc m’informer auprès de vous pour savoir si ce genre de contrats existe.
    Excusez moi pour ce pavé et merci d’avance.

    Répondre
  • “ Administrateur de LesMutuellesPasCheres.com ”

    Plusieurs de nos mutuelles partenaires proposent des formules de surcomplémentaire pour l’orthophonie (visites chez l’ORL, consultations, achat et réglage du matériel auditif, etc.) à vous de choisir la plus adaptée.

    Répondre
Laissez vos commentaires