En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Mutuelle en cours d'hospitalisation : comment souscrire ou changer une formule santé efficace et pas chère lors d'une admission ?

Mutuelle en cours d’hospitalisation

Plusieurs mutuelles partenaires du comparateur acceptent le remboursement d'une hospitalisation en cours à condition de choisir une formule santé éligible.

Le premier critère d'éligibilité à la souscription est de choisir une mutuelle sans carence, ce qui semble être évident, tandis que pour le deuxième, c’est de la prendre au même jour d’entrée en hôpital.

Toutefois, les conditions d’admission du dossier de remboursement d’une hospitalisation en cours sont différentes d’une compagnie à une autre. Pour cela, nous vous conseillons de réaliser des devis gratuits en ligne sur « LesMutuellesPasCheres.com » et de consulter en détails les délais d’activation des différentes garanties hospitalières.

Dans la suite, découvrez comment être sûr de souscrire à une mutuelle santé avantageuse même après avoir entamé un séjour à l'hôpital ou un traitement dans le cadre d’une hospitalisation à domicile (HAD).

Mutuelle en cours d'hospitalisation : quels sont les points à prendre en considération pour souscrire ou changer une formule santé d’urgence ?

La souscription ou le changement d’une mutuelle santé en cours d'une hospitalisation est une tâche délicate ; il est nécessaire de vérifier plusieurs détails, surtout quand l'assuré veut profiter d'un prix pas cher sans altérer l'efficacité des remboursements.

Le point le plus important lors de souscrire une mutuelle en urgence est de vérifier l’indication Effet Immédiat sur son tableau de garanties. Prendre cette mutuelle en début d’hospitalisation sans questionnaire médical est aussi nécessaire pour éviter toute exclusion liée à un problème de santé.

D’autres points sont à vérifier avant de prendre ou changer de mutuelle en cour d’hospitalisation :

  • Les valeurs des remboursements possibles :

    L'efficacité de la complémentaire santé dépend des plafonds et des taux proposés pour rembourser chaque type de frais hospitaliers et des traitements liés. Il est ainsi possible d'atteindre :

      • le taux de 450% pour les actes médicaux dans le centre hospitalier (traitements, chirurgies, imageries médicales et analyses, rééducations, etc.)
      • le montant de 150 € pour couvrir totalement ou partiellement le coût de la chambre individuelle avec tout le confort lié (lit accompagnant, télé, menu à la carte, internet, etc.)
      • le remboursement aux frais réels du forfait journalier et du ticket modérateur, etc.

    Dans ce contexte, l'assuré a intérêt d'obtenir l'ensemble des avantages d'une mutuelle hospitalisation pas chère.

  • Les garanties utiles durant et après l'admission :

    Selon la raison de l'hospitalisation en cours, les garanties indispensables de la mutuelle santé changent :

    • La chirurgie :

      Les opérations sont remboursées par les régimes de base selon un barème de gravité jusqu'à 100%. Néanmoins, les chirurgiens pratiquent souvent des dépassements d'honoraires et des taux de remboursements élevés sont requis lors de prendre une mutuelle pendant l'hospitalisation.

      Le mieux est de vérifier que la souscription urgente d’une mutuelle en cours de traitement donne lieu à des remboursements suffisants pour l’ensemble des soins et actes médicaux dans et hors du cadre hospitalier.

    • La maternité :

      Plusieurs femmes découvrent tardivement leurs grossesses et elles sont prises au dépourvu. Le mieux est de prévoir des garanties qui incluent les frais de convenances ; surtout celles dédiées à la césarienne, les médecines douces et la péridurale qui sont peu ou non acceptées par l'assurance maladie.

    • La rééducation :

      Pendant la convalescence, les massages et la remise en condition physique sont nécessaires pour éviter les séquelles des accidents et des chirurgies lourdes. Les meilleures mutuelles acceptent de les rembourser même si l'assuré adhère en cours ou en fin d'hospitalisation.

      Toutefois, ils existent des actes pris en charge à 100% par la sécurité sociale (lors d'une affection de longue durée). Dans ce genre de situations, il est ingénieux de choisir une complémentaire santé d'efficacité modérée (juste assez pour éviter les restes à charge en cas d'acte hors nomenclature).

  • L’appartenance de l’hôpital à un réseau d’établissements partenaires de la mutuelle :

    Plusieurs compagnies effectuent des conventions avec des hôpitaux parmi les meilleurs et d’autres moins prestigieux pour permettre aux assurés de profiter de soins à des tarifs moins chers ou d’éviter l’avance d’argent par un service de tiers payant.

Si le changement en urgence de la mutuelle est impossible, l’assuré peut prendre une surcomplémentaire hospitalisation avec des garanties sans délais de carence pour être mieux remboursés de ses frais en cours d’hospitalisation.

Dans tous les cas, il est nécessaire de faire des devis en ligne pour choisir votre mutuelle santé à effet immédiat spéciale hospitalisation.

Mutuelle en cours d'hospitalisation : pourquoi éviter la souscription d’une formule santé avec des garanties rétroactives ?

Un nombre grandissant d'assurés cherchent des mutuelles avec des garanties rétroactives en cours d'hospitalisation dans le but d'être remboursés pour des frais effectués avant l'adhésion ; cela est à éviter pour diverses raisons :

  • L'augmentation excessive des cotisations :

    Les assureurs présentent généralement des garanties de haut de gamme et des contrats non responsables qui permettent le remboursement d'une partie des coûts d'un séjour hospitalier antérieurs à l'adhésion. Cela prive l'assuré d'avoir la possibilité de profiter d'un tarif pas cher.

  • L'existence de multiples closes restrictives :

    Une limite d'âge pour adhérer, un questionnaire médical, etc. sont parmi les conditions qui entravent le bon choix d'une mutuelle en cours d'hospitalisation, surtout en cas de maladie grave ou de soins lourds et coûteux.

  • L'absence de formules modulables dans la majorité de cas :

    Les offres de contrats santé sont rigides et leurs garanties sont inadaptables aux différents besoins d'un assuré en convalescence ou dans l'attente d'une intervention chirurgicale lourde.

Le mieux pour l'assuré hospitalisé est de choisir l'une des mutuelles proposées à la comparaison sur « LesMutuellesPasCheres.com » qui restent accessibles au meilleur rapport qualité/prix même après l'admission dans une structure médicalisée.


Mutuelle en cours d'hospitalisation 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.7 sur 5 / note basé sur 12 avis
Avis et commentaires
  • “ Arthur ”

    Je viens d’être hospitalisé sans mutuelle et dans une semaine je vais être opéré. En attendant, je suis rentré chez-moi et j’ai lu vos conseils... Mais, je veux savoir si pour un vieux de 85 ans comme moi peut trouver une mutuelle en urgence et être couvert ? A mon âge c’est possible ?

    Répondre
  • “ Sandrine ”

    Je viens de faire un devis et j’ai pris une mutuelle pour l’hospitalisation seule à effet immédiat, son tarif n’est pas cher. Je viens de vérifier et je suis sure qu’elle accepte jusqu’à l’âge de 90 ans.

    Répondre
  • “ Mathieu ”

    Je suis dans une situation pareille. Je n’arrête plus de lancer des SOS pour avoir une mutuelle hospitalisation. Au secours, je suis désespéré, je dois être hospitalisé dans les 2 jours pour une opération urgente !

    Répondre
Laissez vos commentaires

mutuelles pas cheres - carte tiers payant

Mutuelles santé partenaires

mutuelles santé partenaires

Charte de confidentialité