Surcomplémentaire CEGEMA Maxima : pourquoi choisir cette surmutuelle santé pas chère et quels sont ses remboursements dentaires, optiques, etc. ?

La surcomplémentaire CEGEMA, appelée « Maxima Santé », est spécialement conçue pour améliorer les remboursements des frais médicaux : hospitalisations, consultation, soins dentaires et appareillages optiques (lunettes, lentilles), etc.

Toutefois, le remboursement dentaire de la surcomplémentaire « Maxima Santé » de CEGEMA est l’avantage principal, vu qu’il permet d’avoir un plafond de 1600 €/an supplémentaire à celui de la mutuelle principale. Ainsi, l’implantologie et les prothèses dentaires aux tarifs libres laissent peu de reste à charge.

Cette surmutuelle de la CEGEMA est accessible de 16 à 60 et son tableau de garanties affiche 3 niveaux d’efficacité avec des taux de 200, 300 et 400 % pour rembourser les consultations médicales sujettes à des dépassements d’honoraires avec tous les atouts d’un contrat non-responsable.

« Maxima Santé » est une surcomplémentaire santé choisie par plusieurs assurés, vu son prix pas cher.

Les garanties et les tarifs de « CEGEMA Maxima » sont à comparer avec ceux d’autres surcomplémentaires santé sur LesMutuellesPasCheres.com qui vous fait découvrir en détail ses avantages.

Surcomplémentaire CEGEMA Maxima Santé : quels sont ses taux et forfaits de remboursements pour le dentaire et les autres frais médicaux ?

Vous voulez savoir combien rembourse une bonne sur complémentaire santé ? Alors, prenez l'exemple de la formule CEGEMA Maxima qui permet de réduire les restes à charge, notamment ceux liés aux frais dentaires et aux dépassements d'honoraires selon trois niveaux de garanties. Ainsi, l'assuré peut obtenir :

  • de 200% à 400% pour les frais hospitaliers. S'ajoutent, à cela, 50 à 130 € de prise en charge journalière pour la chambre individuelle. Dans ce contexte, la formule Maxima de CEGEMA présente les mêmes avantages qu'une surcomplémentaire hospitalisation efficace.
  • de 150% à 400% pour tous les honoraires médicaux courants (consultations, analyses, radiographies, etc.) et les appareillages hors dentaires (orthopédiques). Pour l'ostéopathie, l’offre CEGEMA Maxima permet de rembourser 5 séances par an à titre de 40 € au maximum l'une.
  • 100% pour l'achat des médicaments acceptés par la sécurité sociale et jusqu'à 200 € par an pour les médicaments refusés.
  • de 150% à 400% pour les soins dentaires, sauf pour les actes non remboursés par le régime général qui ont un forfait annuel spécial allant à 800 €. D'autre part, les plafonds généraux des frais dentaires sont couverts jusqu'à 1000 € (puis 1600 € dès la troisième année d'adhésion). De ce fait, cette formule peut être choisie comme une surcomplémentaire dentaire. De plus, le remboursement des prothèses dentaires de la surcomplémentaire CEGEMA est cumulable avec celui d’une mutuelle avec l’option « 100 % Santé » ; cela permet de mixer les prothèses des classes A et B.

Le dernier point démontre que le remboursement des soins dentaires est le point fort de la surmutuelle CEGEMA. Cette dernière agit comment une surcomplémentaire non-responsable qui permet d’outre passer les forfaits limités des mutuelles santé de 1er niveau.

Quant à l'optique, la surcomplémentaire de CEGEMA permet de rembourser un maximum de 500 € par an et 200 € pour l'opération réfractive de chaque œil. Elle couvre aussi les cures thermales de 300 à 800 € selon le niveau de garantie choisi.

A partir du 2ème niveau de garantie « CEGEMA Maxima Santé 2 », la surcomplémentaire permet de rembourser les frais médicaux au plus près des frais réels. Cela est vrai tant que les dépassements d’honoraires des praticiens et dans les hôpitaux sont à la limite du triple des bases de remboursements de la sécurité sociale (BRSS). Dans ce contexte, il est judicieux de vérifier l’utilité de passer à une formule plus performante comme celle du niveau 3 de Maxima Santé.

De plus, d'autres formules sont performantes pour rembourser les frais médicaux ; c'est le cas avec :

Quant aux tarifs de la surcomplémentaire santé de Macif, ils commencent à moins de 20 € par mois pour les jeunes et en dessous de 45 € si l’assuré a 60 ans.

Il suffit de simuler des devis gratuits pour comparer Maxima aux autres offres de la mutuelle CEGEMA et celles des compagnies partenaires du site « LesMutuellesPasCheres.com ».

Surcomplémentaire CEGEMA Maxima Santé : quelles sont les conditions pour y adhérer ?

Pour adhérer à la surcomplémentaire de CEGEMA Mutuelle Santé, il est nécessaire d'être assuré chez une autre compagnie de couverture santé (mutuelles collectives et d'entreprises comprises).

Toutefois, même si la formule est destinée à tous, il est important de savoir qu'il y a des délais de carence compris entre 3 et 12 mois (notamment pour l'hospitalisation, le dentaire et l'optique) et que l'âge maximum d'adhésion est de 60 ans révolus.

La formule CEGEMA Maxima n'est pas soumise à la loi Chatel. D'autre part, même si l'adhésion a été effectuée au milieu de l'année, la date d'échéance effective est toujours au premier janvier : c'est d'ailleurs le cas avec plusieurs formules efficaces à l'instar de la surcomplémentaire santé d'April.

Il est donc important de vérifier s'il est plus intéressant de choisir une bonne mutuelle sans délai de carence.

Cependant, CEGEMA propose la carte blanche pour éviter l'avance d'argent chez plusieurs professionnels médicaux (opticiens, ostéopathes, etc.) et surtout, pour profiter de tarifs avantageux ; cela est bénéfique pour les assurés aux budgets limités.

Faites une comparaison en ligne et choisissez un contrat santé qui s'adapte avec vos besoins médicaux et financiers.


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 4.5 sur 5 / note basée sur 7 avis