En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Remboursement de l’orthodontie par la mutuelle : de combien est la pris en charge et comment la calculer pour l’adulte et l’enfant ?

Le remboursement de l'orthodontie d’un enfant par une mutuelle santé peut atteindre un taux de 570 %. Ce dernier est multiplié par le tarif de base de la sécurité sociale pour calculer le total de la prise en charge prévue pour les frais de l’orthodontiste, la gouttière ou tout autre type d’appareil dentaire ; soit une valeur de 2205,90 €/an pour un traitement chez l’adolescent de moins de 16 ans.

Quant aux frais orthodontique adulte, les mutuelles pas chères remboursent les actes préliminaires établissant l'utilité et l'ampleur d'un traitement. Elles proposent aussi une prise en charge minimales pour les « soins d'orthodontie non prise en charge par la sécurité sociale » selon un forfait proche ou plus élevé de 600 € ; pour les découvrir faites un devis sur « LesMutuellesPasCheres.com ».

remboursement orthodontie enfant

Dans la suite, découvrez plus d’informations utiles pour savoir quels remboursements pour l’orthodontie sont possibles et comment les calculer.

Faites aussi une comparaison des formules pour savoir quelle mutuelle prévoir pour un remboursement d’orthodontie sans délai de carence.

Remboursement de l’orthodontie : comment la mutuelle le calcule-t-elle après la prise en charge des frais par la sécurité sociale ?

Le remboursement de la mutuelle pour l'orthodontie de l'enfant est calculé selon un taux pratiqué sur la base de remboursements de la sécurité sociale avec la possibilité d’additionner le montant d’un forfait additionnel. Ces bases tarifaires sont de :

  • 193,50 € par semestre pour le traitement de l'alignement des dents (renouvelable 6 fois)
  • 10,75 € pour couvrir 2 séances de surveillance tous les 6 mois
  • 161,25 € pour la première année de contention et 107,50 € à la deuxième.

Toutefois, il est important de rappeler la différence existante entre les bases de remboursement de la sécurité sociale (BRSS) et les frais réels engagés par les parents du patient (entre 500 € et 2000 € par semestre).

Ainsi, le calcul du remboursement des frais orthodontiques est effectué selon les exemples suivants :

Exemple de calcul de remboursement des frais d'orthodontie avec une mutuelle à 300 %

Type de frais/soins Tarif de base Taux pris en charge par la sécu Remboursement obtenu
Traitement (dont la pose d'un appareil dentaire) 193,50 € 100 % (193,50 € x 100 % [de la sécu]) + (193,50 € x 200 % [de la mutuelle]) = 580,50 €
Séance de surveillance 10,75 € 70 % (10,75 € x 70 % [de la sécu]) + (10,75 € x 230 % [de la mutuelle]) = 32,25 €

En cas de remboursement de l’orthodontie adulte, le calcul ci-dessus devient inutile, vu que seuls les forfaits sont appliqués pour prendre en charge des soins refusés par la sécurité sociale sauf dans des cas particuliers (chirurgie maxillo-faciale envisagée).

Savoir calculer la valeur remboursée suite à des soins orthodontique, c’est bien. Trouver la mutuelle pas chère qui l’effectue généreusement est meilleur !

Remboursement de l’orthodontie par la mutuelle : quels points vérifier pour que la prise en charge de l’appareil dentaire d’un enfant soit meilleure ?

La mutuelle orthodontie pour enfants de moins de 16 ans rembourse mieux les soins et l’appareil dentaire quand les parents du patient adolescent vérifient certains points révélateurs de qualité :

  • le temps nécessaire à l’activation des garanties liées à l’orthodontie : le mieux est de choisir un contrat santé qui réunit les avantages d'une mutuelle sans délai de carence et le prix pas cher.
  • le mode de remboursement de l’orthodontiste et ses soins : certaines compagnies proposent des taux et d’autres des forfaits (montant annuel maximum) ; une combinaison des deux est généralement plus fiable.
  • la prise en charge des chirurgies maxillo-faciales : dans ce cas, les caractéristiques d’une mutuelle hospitalisation sont très avantageuses si elles sont présentes dans le contrat de la complémentaire santé.
  • le niveau de garantie destiné aux soins buccodentaires : l'orthodontiste peut travailler en collaboration avec un dentiste quand un enfant à des caries, une maladie parodontale, du tartre à enlever. Dans ce cas, les atouts d'in bonne mutuelle dentaire sont nécessaires.

L’orthodontie de l’enfant et le moyen de la rembourser restent néanmoins un sujet sensible pour les parents. Pour cela, il est important de négocier avec le praticien ses tarifs, afin de les rapprocher aux plafonds proposés la Sécurité Sociale et la mutuelle.

Ces dernières interviennent parfois (au cas par cas) pour effectuer la prise en charge de l’orthodontie après 16 ans. Le motif le plus fréquent est l’achèvement d’un traitement déjà en cours et/ou entamé avant l’âge de 16 ans. Le remboursement concerne les frais d’un seul semestre. Par la suite, il est nécessaire d’avoir une mutuelle qui rembourse orthodontie pour adulte.

Demandez vos devis sur « LesMutuellesPasCheres.com » et découvrez quelle mutuelle rembourse l’appareil dentaire de votre enfant au meilleur niveau ou propose la prise en charge exceptionnelle de l’orthodontie adulte.

Remboursement de l'orthodontie enfant : quand est-il possible d'en profiter le mieux ?

Les parents d'un enfant porteur d'appareil dentaire sont mieux remboursés quand le traitement orthodontique est entamé à un jeune âge. En effet, plus le patient approche de ses 16 ans, et plus les coûts augmentent ; ainsi, les plafonds réservés par la mutuelle santé sont rapidement épuisés et laissent plus de restes à charge.

En effet, l'os de la mâchoire durcit avec l'âge et il devient difficile de corriger la dentition. Cela prolonge la durée des soins et nécessite plusieurs consultations pour resserrer l'appareil.

remboursement orthodontie enfant - Devis en ligne

En moyenne, il est possible de remarquer une augmentation de 20 à 25% entre les frais orthodontique d'un jeune de 12 ans et un autre qui a la quinzaine.

Par la suite, l'utilisation d'un appareil de contention est prolongée pour les enfants proches de 16 ans afin de stabiliser les dents. Cela peut entrainer un dépassement de plusieurs mois après l'âge limite de la prise en charge par la sécurité sociale et mettre fin au remboursement de la complémentaire santé, par la même occasion.

Dans le cas où la mutuelle est insuffisante, il est possible de prendre une surcomplémentaire orthodontie à un prix pas chère sur ce comparateur. Cela sert à être remboursé au plus proche des frais réels sans trop se soucier de l'âge de votre enfant et le nombre des séances nécessaires chez le praticien.

Faites une comparaison des formules et dotez-vous d'un contrat santé fiable afin de rembourser les montants investis dans le maintien de la santé dentaire de vos enfants.


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.4 sur 5 / note basée sur 8 avis
Avis et commentaires
  • Aucun commentaire n'a été trouvé
Laissez vos commentaires

mutuelles pas cheres - carte tiers payant

Mutuelles santé partenaires

mutuelles santé partenaires

Charte de confidentialité