mutuelles pas cheres - carte tiers payant

Assurance santé de La Banque Postale : quels remboursements s’attendre de la gamme Senior élue parmi les meilleures en 2016 ?

Mutuelle de La Banque Postale spéciale seniors

L’Assurance santé de La Banque Postale (LBP) propose aux seniors des remboursements étalés sur tous les types de frais médicaux. D'ailleurs, elle a reçu le label d’excellence de 2016 pour sa gamme « SENIOR ».

Pour cela, le comparateur « LesMutuellesPasCheres.com » vous fait découvrir ses garanties qui varient de 100% à 230% des tarifs de convention avec la possibilité d’ajouter des forfaits optionnels à des plafonds variables pour certains actes (changement de lunettes, pose d’implants dentaires, etc.).

Seuls une analyse approfondie des garanties et un devis obtenu sur « LesMutuellesPasCheres.com » permettent de savoir la couverture santé complémentaire idéale pour les seniors.

Assurance santé de La Banque Postale : combien rembourse son assurance santé pour seniors ?

Une analyse des garanties proposées par La Banque Postale aide à mieux distinguer les points forts de son assurance santé destinée aux adhérents âgés de 55 à 80 ans. Afin de la réaliser, « LesMutuellesPasCheres.com » entreprend, dans ce qui suit, de comparer les garanties, au niveau le plus élevé (il y en a 5), à celle d’une compagnie concurrente.

Ainsi, le tableau suivant aide à y voir plus clair pour choisir la meilleure assurance ou mutuelle santé senior présentée en ligne :

Le tableau permet de comparer certains remboursements médicaux accessibles par l’assurance santé de La Banque Postale et l’une de ses concurrentes directes ; et ce, à des niveaux de garanties équivalents et pendant la première année d’adhésion. Plusieurs constatations sont possibles :

remboursements médicaux accessibles par l’assurance santé de La Banque Postale

  • Les frais de séjours et la chambre particulière, lors d'une hospitalisation, sont couverts de la même façon. C'est pareil pour les soins dentaires (détartrage, extraction, traitement de caries, etc.)
  • Les forfaits pour les médecines douces sont égaux et suffisants pour ceux qui désirent un total remboursement de l'ostéopathie, l'acupuncture ou une autre pratique alternative (dans la limite de 3 à 4 séances par an).
  • Les consultations médicales et les actes effectués par les chirurgiens sont remboursables par la LBP aux taux de 230% qui passe à 200% pour les praticiens non conventionnés. Dans ce cas, il devient avantageux d'avoir un contrat santé avec des taux stables, vu l'utilité de choisir librement un médecin de confiance pour un senior d'âge avancé.
  • Le plafond pour couvrir l'achat de lunettes change avec la LPB selon le type de verres (170 € ou 275 €). Cela constitue une faiblesse en comparaison avec les 300 € proposés par la compagnie concurrente (sans distinction entre les corrections optiques).
  • La Banque Postale rembourse bien la chirurgie réfractive qui est un acte de confort pour les seniors. Cependant, elle se détourne des kératotomies qui sont des interventions nécessaires pour soigner les cataractes des plus ainés. Pour cette raison, il est nécessaire de comparer les garanties de ce contrat santé à celles d'une bonne mutuelle optique si vous soufrez d'une déficience oculaire.
  • Le plafond de la LBP pour couvrir les dépenses d'implantologie est bien supérieur à celui de la compagnie concurrente. Cela reste intéressant pour les seniors encore actifs et soucieux de leurs apparences. Par contre, pour ceux qui souffrent de maladies graves liées à la vieillesse ou supportent mal les interventions d'un chirurgien-dentiste, cela peut être dérisoire et loin de justifier une augmentation des cotisations.

Les points susmentionnés dévoilent le potentiel intéressant de la formule conçue par La Banque Postale pour les seniors. Toutefois, il est indispensable de préciser que certaines garanties sont à étudier en profondeur.

De plus, le tarif reste un moyen ingénieux pour savoir si le rapport remboursement/cotisation est bon en comparaison avec d’autres couvertures santé complémentaires; le mieux est de faire des devis pour en avoir le cœur net et voir ce que proposent les autres compagnies.

Assurance santé de La Banque Postale : le senior quingénaire a-t-il une meilleure alternative pour assurer sa santé ?

La Banque postale refuse d'assurer les plus de 80 ans, vu les risques médicaux qu'ils représentent. Ces seniors ont 2 alternatives pour obtenir une mutuelle adaptée à un tarif pas cher :

  • Les couvertures santé complémentaires communales mises en place par certaines mairies au profit des habitants des villes. Elles permettent à tous d'adhérer sans imposer d'âge limite dans une vision d'égalité entre les citoyens.
  • Une mutuelle ACS parmi celles agréées par l'Etat pour assurer la santé des personnes incapables de décrocher un contrat santé pour des raisons financières ou un état médical dégradé ; c'est le cas de plusieurs seniors.

Même si ces 2 solutions sont accessibles à tous, une question reste pertinente :

« Un âge limite d'adhésion est-il le signe de la péremption de la mutuelle ou de l'assuré ? »

âge limite d’adhésion

L'exclusion des seniors à partir d'un âge déterminé par les assureurs équivaut à une date de péremption. Néanmoins, cette dernière est loin d'être celle de la personne âgée ; c'est surtout une façon par laquelle une compagnie procède pour :

  • déclarer son incapacité à rembourser des frais médicaux répétitifs et élevés, au-delà d'un certain montant ;
  • limiter le nombre de ses adhérents trop malades qui nécessitent des soins coûteux sur de longues périodes.

Dans ce contexte, il est inutile pour un senior de s'acharner à demander son adhésion à une telle couverture santé complémentaire ou de lui rester fidèle, s'il l'a prise à un âge plus jeune.

En effet, ses garanties sont devenues inadaptées ou vont l'être. Le mieux est de choisir une autre plus efficace, à un tarif raisonnable, sur « LesMutuellesPasCheres.com ».

Avis et commentaires
  • Aucun commentaire n'a été trouvé
Laissez vos commentaires