En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Mutuelle médecine douce : quels remboursements sont proposées pour les soins naturels et thérapies alternatives ?

Mutuelle médecine douce

Le remboursement des médecines douces par les mutuelles partenaires du comparateur peut atteindre 300 € par an pour les thérapies alternatives refusés par la sécurité sociale et varie de 100 à 400 % du BRSS pour les soins naturels effectués par les médecins. La réalisation d'un devis sur « LesMutuellesPasCheres.com » gratuit en ligne permet de choisir une offre santé pas chère qui soit adaptée pour prendre en charge les frais de ce genre de médecines non-conventionnelles.

Dans la suite, plus de précisions sont à découvrir pour savoir comment choisir l'une des meilleures mutuelles pour médecines douces afin d'être remboursé à des valeurs avantageuses.

Mutuelle médecine douce : exemples de remboursements pour les thérapies alternatives refusées par la sécurité sociale

La grande majorité des médecines douces sont refusées par l'assurance maladie et seules les mutuelles santé acceptent de les rembourser ; c'est le cas pour la sophrologie, la diététique, l'étiopathie, l'acupuncture, l'ostéopathie, etc. Les valeurs des forfaits prévues par les compagnies partenaires sont variables ; en voici des exemples pris du tableau de garantie de l'une des meilleures formule santé proposées lors de réaliser des devis gratuits :

Exemples de remboursements des médecines douces

Exemples de remboursements des médecines douces une bonne mutuelle santé

En plus du forfait prévu pour rembourser les thérapies naturelles, les mutuelles incluent dans leurs garanties la prise en charge des médicaments homéopathiques achetés sans prescriptions, du sevrage tabagique et d'autres produits naturels contre l'addiction. Pour cela, montants prévus sont compris entre 45 et 75 €/an. Ces valeurs peuvent être doublées ou triplées avec les packs additionnels proposés par diverses mutuelles et assurances santé.

Toutefois, le remboursement des médecines douces peut être mis en latence suite à une adhésion récente ; le mieux pour y remédier est de choisir une mutuelle sans délai de carence qui permet de bénéficier des forfaits sans la moindre attente. De plus, il est important de suivre les 2 conseils ci-dessous afin de prendre une formule santé adaptée en cas de sois naturels :

  • Préférer une mutuelle partenaire à un réseau de soins : plusieurs compagnies nouent des partenariats avec des réseaux de professionnels de santé comme Santéclair et Carte Blanche. Ces derniers permettent de profiter de tarifs moins chers chez les acupuncteurs, les homéopathes, les masseurs, etc.
  • Vérifier la liste des médecines douces remboursées par la mutuelle : Lors d'une comparaison, il est possible de voir le type de thérapies parallèles prise en charge sur le tableau de garanties de chaque couverture santé complémentaire. Par exemple, l'assuré intéressé par les médecines chinoises est avantagé par la sélection d'un bon forfait pour le remboursement de l'acupuncture, la réflexologie, la moxibustion, etc.
  • Inspecter les forfaits prévus pour rembourser l'automédication : plusieurs mutuelles santé couvrent partiellement les médicaments non prescrits ; cela s'avère utile en cas d'achat de produits naturels (phytothérapiques ou à base d'huiles essentielles).

Comparez les mutuelles qui remboursent bien les médecines douces et évitez les restes à charges élevés suite aux thérapies naturelles.

Mutuelle médecine douce : quels remboursements des soins naturels déjà pris en charge par la sécurité sociale

Les mutuelles remboursent divers soins et traitements de médecines douces selon des taux variables suite à l'intervention de l'assurance maladie. Cela concerne les actes et médicaments ; et ce, dans le respect de certaines conditions imposées par la sécurité sociale :

  • La nécessité de la prescription : c'est le cas des médicaments homéopathiques ; pour cela, les mutuelles prévoient jusqu'à un taux de 100 % du BRSS.

    De plus, les actes de médecines alternatives (ostéopathie, hypnose, etc.) prescrites sont remboursés quand ils sont effectués par des médecins généralistes ou spécialistes formés à ce genre de pratiques paramédicales ; les taux prévus peuvent atteindre 400 % du BRSS. Dans ce contexte, l'assuré est remboursé pour le coût de la consultation médicale.

  • L'existence d'une base de remboursement prévue par la sécurité sociale (BRSS) : certaines médecines douces et naturelles sont acceptées par l'assurance maladie et ont des tarifs de bases :
    • L'acupuncture : 18 €/séance
    • La balnéopuvathérapie généralisée : 22 €/séance
    • photothérapie corporelle totale par UV : 19 €/séance.

    Ces montants sont facturés par le médecin en plus de ses honoraires habituels lors d'une visite médicale. Toutefois, la prise en charge par la sécurité sociale et le remboursement par la mutuelle est effectuée sous des conditions précises élaborées par le régime de base.

    A titre d'exemple, l'acupuncture est remboursée quand elle est prescrite en tant qu'adjuvant contre les nausées et les vomissements, soin antalgique ou traitement contre l'addiction à l'alcool ou une drogue. Néanmoins, l'accord préalable est nécessaire pour certains actes de traitement naturel.

Maintenant, vous savez comment les mutuelles rembourser les médecines douces et les thérapies naturelles ; à vous de choisir la plus adaptée pour réduire vos restes à charge.

Remboursement des médecines douces : comment le complété quand une mutuelle d'entreprise laisse trop de reste à charge ?

Plusieurs salariés sont mal remboursés par leurs mutuelles obligatoires, suite à des séances de thérapies naturelles ; toutefois, ils leur est possible d'y remédier par diverses façons :

  • la prise d'une surcomplémentaire spéciale médecine douce qui inclut des forfaits suffisamment élevés pour couvrir les frais d'une liste prolongée de disciplines médicales non conventionnelles ou nouvellement apparues.
  • le recours aux services de thérapeutes (ostéopathes, reflexologues, etc.) encore en formation ; dans la majorité des cas, ces praticiens acceptent d'être consultés gratuitement ou à des tarifs symboliques afin de s'exercer et acquérir de l'expérience.
  • L'essai de plusieurs médecines douces durant les journées ouvertes ; c'est l'occasion pour obtenir des offres spéciales de la part des praticiens comme des packs qui incluent 1 à 2 séances gratuites ou à tarif réduit.
  • Le choix d'un médecin traitant qui exerce la médecine douce souhaitée ; dans ce cas, la sécurité sociale rembourse les consultations et la mutuelle suit pour couvrir les dépassements d'honoraires pratiqués habituellement par le praticien à chaque séance.

Toutefois, le choix d'une mutuelle efficace pour rembourser la médecine douce reste la meilleure solution.


Mutuelle médecine douce : quel remboursement pour les soins naturels ? 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.9 sur 5 / note basé sur 8 avis
Avis et commentaires
  • Aucun commentaire n'a été trouvé
Laissez vos commentaires

mutuelles pas cheres - carte tiers payant

Mutuelles santé partenaires

mutuelles santé partenaires

Charte de confidentialité