Remboursement appareil auditif de classe 2 : combien la mutuelle et la sécurité sociale prennent-elles en charge et quels taux appliquent-elles ?

Remboursement appareil auditif par mutuelle et CPAM

Un appareil auditif de classe 2 (à tarif libre) est remboursé par les mutuelles et la sécurité sociale réunies à la limite de 1700 € (maximum légal). Afin d'atteindre ce montant la complémentaire santé applique un taux de 425 % sur un tarif de base de 400 €.

Cela contraste avec la prise en charge des audioprothèses de classe 1 soumises à un prix limite de vente (PLV) de 950 €. Ce dernier est remboursé entièrement par les mutuelles santé partenaires, conformément à la loi « 100 % Santé ».

Le remboursement des prothèses auditives de classe 2 est nécessaire pour ceux qui préfèrent des appareils de qualité supérieure. Afin d'en bénéficier, une mutuelle pas chère et performante est nécessaire ; le mieux est qu'elle applique un taux minimum de 300 % ou un forfait de 1200 € qui s'approche de la moyenne des tarifs chez les audioprothésistes.

Des mutuelles qui remboursent aussi bien les prix libres des appareils auditifs sont proposées par « LesMutuellesPasCheres.com » à chaque réalisation de devis comparatif en ligne. Le site donne ci-dessous plus de précisions sur les formules spéciales audition et comment éviter le gros des restes à charges.

Remboursement appareil auditif de classe 2 : comment la mutuelle santé et la CPAM effectuent-elles la prise en charge d'une audioprothèse à tarif libre ?

Les mutuelles et l'assurance maladie remboursent les appareils auditifs de classe 2 et ceux ayant un PLV à raison d'un équipement par oreille tous les 4 ans. La prise en charge est toujours effectuée selon le partage suivant :

  • la sécurité sociale prend en charge 60 % du tarif de base de la prothèse auditive qui est de 400 € ; soit 240 €/oreille
  • la mutuelle rembourse le reste du prix de l'audioprothèse ; soit un maximum de :
    • 1460 € pour une prothèse auditive de classe 2
    • 710 € pour une audioprothèse de classe 1.

A savoir, le remboursement de l'appareil auditif à tarif libre est effectué par les mutuelles responsables sans jamais dépasser les 1700 € comme fixé par la « loi 100 % Santé ». Ce plafond peut être doublé en cas d'équipement bilatéral (pour 2 oreilles). Le tableau suivant donne plus de précisions sur les montants pris en charge :

  Appareil auditif classe 1 Appareil auditif classe 2
Adulte Enfant ou Malvoyant Adulte Enfant ou Malvoyant
Prix de vente 950 € * 950 € * Prix libre
exemple : 1500 € **
Prix libre
exemple : 1500 € **
Tarif de base de la sécurité sociale 400 € 1400 € 400 € 1400 €
Montant de prise en charge de la sécurité sociale à 60 % 240 € 840 € 240 € 840 €
Reste à charge sans l'intervention de la mutuelle 710 € 560 € 1260 € 660 €
Taux de remboursement minimum à prévoir par la mutuelle Pas de taux car remboursement au frais réel 375 %
ou
100 % + forfait de 1260 €
110 %
ou
100 % + un forfait de 100 €

Exemples de remboursements d'appareils auditifs par une mutuelle santé et la CPAM en 2021-2022

* Prix limite de vente des appareils auditifs de classe 1 par les audioprothésistes
** Prix de vente moyen des appareils auditifs de classe 2

Le tableau montre que les tarifs de bases pour les appareils auditifs de classe 2 sont les mêmes que ceux pour les prothèses soumises à un prix de vente limite. Dans ce sens, la sécurité sociale laisse toujours la plus grande part des frais à la charge du patient et de sa complémentaire santé. Cette dernière rembourse aussi une grande partie du prix des :

  • accessoires (piles, embouts, microphones, etc.) selon des forfaits allant jusqu'à 300 €/an
  • réparations et services d'entretien de l'appareil effectués par l'audioprothésiste
  • consultations auprès de l'ORL selon des taux supérieurs à 200 %
  • séances d'orthophoniste si le malentendant à des problèmes de locution, etc.

Dans certains cas, le traitement des troubles auditifs et le port d'un appareil adapté peuvent être urgents. Pour cela, prendre une mutuelle sans carence afin d'éviter l'attente de l'activation des garanties est nécessaire pour accéder aux remboursements nécessaires au malentendant.

Remboursement appareil auditif de classe 2 : quelles conditions pour l'obtenir de la mutuelle et l'assurance maladie ?

Les conditions pour être remboursé du prix d'une prothèse auditive de classe 2 sont les mêmes que ceux pour l'appareil de classe 1. Elles sont fixées par la sécurité sociale et respectées par les mutuelles pas chères et elles sont au nombre de 4 :

  • la prothèse doit figurer sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) définie par le régime de base et précisée sur le site Ameli.
  • l'achat de l'appareillage est prescrit la première fois par un médecin spécialiste (ORL) pour des raisons purement médicales et non de confort. En cas de renouvellement, la prescription peut être effectuée par un généraliste.
  • l'audioprothésiste effectue les tests nécessaires pour évaluer la tolérance au bruit et les antécédents du patient pour lui délivrer un devis à remettre au bureau de l'assurance maladie.
  • Une garantie de 4 ans par le fabricant de l'appareil pour réparer les vices cachés et produire les pièces de rechange nécessaires.

Dans certains cas, la mutuelle peut demander un devis afin de vérifier le prix mentionné par l'audioprothésiste et le comparer à d'autres. Si nécessaire, elle peut indiquer un autre fournisseur qui propose le même modèle d'appareil pour moins cher.

A savoir aussi, le délai pour renouveler l'appareil auditif peut être écourté et un nouveau remboursement est possible même avant 4 ans si la prothèse devient inadaptée suite à la dégradation de l'ouïe ; dans ce cas, il vaut mieux prévoir une mutuelle haut de gamme ou une surcomplémentaire santé. Cette dernière s'avère aussi utile pour la prise en charge du prix d'un nouvel appareillage après une perte ou une casse.

Demandez vos devis en ligne pour comparer les offres des compagnies et choisir l'une des meilleures à un prix pas cher qu'elle soit ou non conforme à la 100 % Santé.

Remboursement appareil auditif par la mutuelle et CPAM : est-il préférable pour un malvoyant d'obtenir celui d'un implant cochléaire ?

Le remboursement d'un appareil auditif pour un malvoyant est sur la base de 1400 € et à un taux de 100%. Cependant, la sécurité sociale propose aussi une prise en charge égale pour les implants cochléaires et leurs accessoires. Jusque-là, ces derniers sont plus avantageux, surtout quand la mutuelle couvre une bonne partie des restes à charge.

Néanmoins, il est bon de savoir que la pose d'un implant cochléaire est irréversible et inutile en cas de défaillance de l'une ses composantes ; la surdité est totale quand ce dispositif est en panne. Pour un malvoyant, être totalement sourd est un véritable danger ; en effet, l'audition est son seul moyen de compenser la cécité.

Dans ce contexte, il est préférable de recourir à un appareil auditif traditionnel qui soit remboursé par l'assurance maladie et une mutuelle spéciale handicapé fiable et pas chère.

Demandez vos devis et comparer les propositions des compagnies partenaires pour rembourser les frais auditifs.


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 4.8 sur 5 / note basée sur 5 avis