Remboursement location et achat du tire-lait : de combien est la prise en charge de la mutuelle santé et la sécurité sociale en 2021 et 2022 ?

Remboursement tire lait par la mutuelle et la sécu

Le remboursement du tire-lait par la sécurité sociale est de 100 % du tarif de base durant le 1er mois après une naissance. Ensuite, il passe à 65 % jusqu'au sevrage du bébé ou la reprise d'un allaitement naturel.

Les mutuelles remboursent les tire-lait électriques de location selon des taux atteignant 300 % au maximum pour diminuer les restes à charge supportés par la maman. Quant à l'achat des accessoires du tire-lait, il est remboursé intégralement entra la sécurité sociale et les mutuelles.

Les meilleures formules santé pour mamans allaitantes sont à choisir sur « LesMutuellesPasCheres.com » qui vous explique les différentes modalités de remboursement du tire-lait en 2021 et 2022 et vous invite à réaliser des devis gratuits et personnalisés.

Remboursement de la location du tire-lait : quelle prise en charge par la mutuelle et la sécurité sociale pour un extracteur de lait maternel ?

Le remboursement du tire-lait par la mutuelle est entier après la prise en charge de la sécurité sociale (CPAM) qui est de :

  • 7,85 €/semaine pour la location du tire-lait électrique (partie moteur codé 1105712).
  • 12 € par kit de pompage unique ou 22,00 € pour un kit à double pompage (partie achetée pour un usage personnel composée de téterelles, différents raccords, un biberon, etc.).

Ce remboursement de la location du tire-lait électrique par la mutuelle et la sécurité sociale nécessite la prescription d'un médecin ou d’une sage-femme. Il est aussi renouvelé autant de fois que nécessaire, jusqu’à la reprise d’un allaitement naturel ou le sevrage du bébé.

Cependant, la prise en charge de la sécurité sociale pour les accessoires du tire-lait est insuffisante, vu qu’elle laisse, au moins, 8 à 15 € à la charge de la maman par semaine de location dès le début du 2ème mois après l’accouchement.

Dans ce contexte, une mutuelle familiale pas chère est indispensable pour supporter les frais liés à la location de cet appareil, ainsi que le reste des frais liés à la naissance d'un bébé dans la famille.

Le remboursement du tire-lait électrique en location s'accompagne aussi par celui du service de mise à disposition facturé 30 € par le pharmacien. Ce dernier explique le mode d’utilisation de l’appareil, du « kit ou set de tirage » qui est individuel et composé d'un biberon, d'une téterelle et d'un tube de raccordement. Cet ensemble d'accessoires coûte 20 ou 37 € selon que le pompage soit unique ou double. Ces montants dépassent ceux couverts par la CPAM. Deux autres détails sont à savoir :

  • La prise en charge de la sécurité sociale concerne le prix de la location du tire-lait électrique uniquement et non manuel. L’assurance maladie ne rembourse pas l’achat d’un extracteur de lait maternel tout type et modèle confondu.
  • Une mutuelle pas chère rembourse entièrement le tarif du tire-lait loué en pharmacie et ses accessoires dès un taux de 160 %. Cela est possible, vu l’application de prix de vente limite imposés par la sécurité sociale qui refuse les appareils de location plus coûteux.

La CPAM impose aussi d’autres règles pour que le remboursement du tire-lait soit possible comme :

  • l’absence de « bisphénol A » des composants de l’appareil
  • l’inexistence d’aucun risque d’interaction avec la peau de la mère ou avec le lait maternel
  • une puissance de pompage comprise entre 100 et 120 succions par minute (sauf pour les enceins appareils qui vont être retirés en 2023).

Une règle supplémentaire est appliquée pour le remboursement des accessoires du tire-lait loué ; il s’agit de la fixation de tarifs de vente limites en pharmacie pour :

  • le kit avec pompage unique codé 1140252, le prix d’achat en pharmacie est au maximum de 20 €
  • le kit à double téterelle codé 1128044, prix limite est de 37 €.

En cas de dépassement de tarif, l’excédent n’est pas remboursé par la sécurité sociale, ni la mutuelle santé.

Néanmoins, une complémentaire santé à contrat non-responsable peut outrepasser ces limitations et proposer des forfaits spécifiques aux tire-lait et autres appareils non pris en charge par l’assurance maladie.

Vous pouvez choisir une mutuelle santé complétant le remboursement du tire-lait sur « LesmutuellesPasCheres.com ». Faites vos devis en ligne et profitez dès maintenant des meilleures offres sur le marché.

Remboursement de l'achat du tire-lait par la mutuelle : comment l'obtenir en l'absence de la prise en charge de la sécurité sociale ?

Les mutuelles remboursent l'achat du tire-lait électrique selon le même forfait qui sert à la prise en charge du coût des appareils médicaux prescrits et refusés par la sécurité sociale. Cela s'avère nécessaire si la maman rejette l’emploi d’un appareil de location utilisé par d’autres femmes avant elle.

A savoir, l'acquisition d'un tire-lait devient plus intéressante dans certains cas :

  • Une naissance prématurée du bébé : dans ce cas, le nourrisson ne peut pas téter et un tire-lait sert à maintenir la production du lait maternel jusqu'à ce que l'enfant soit capable de prendre le sein.
  • Si le bébé est malade ou hospitalisé
  • Si la lactation est insuffisante et qu'il faut la stimuler pour subvenir aux besoins du bébé
  • La reprise du travail par la maman qui peut être absente durant la journée et choisir de nourrir son bébé par des doses de lait déjà mises dans des biberons.

Pour cela, la prise d'une mutuelle grossesse est indispensable, vu qu'elle attribue une prime de naissance qui englobe généralement les frais de l'achat du matériel nécessaire pour le nourrisson dont le tire-lait. Par contre, la location ou l'achat d'un tire-lait manuel n’est jamais remboursé par la mutuelle et la sécurité sociale, vu qu’il est absent de la Liste des Produits et des Prestations (LPP) indiquées sur le site d’Ameli. Ce genre d’appareil coûte en moyenne une vingtaine d’euros et traverse les années sans nécessité d’entretien, vu sa simplicité.

Réalisez vos comparatifs dès maintenant et découvrez quelle mutuelle est indiquée pour vous grâce à « LesMutuellesPasCheres.com ».

Remboursement de la location du tire-lait : les mutuelles et la sécurité sociale peuvent-elles imposer une limite d’âge du bébé pour effectuer la prise en charge ?

La sécurité sociale et les mutuelles acceptent de continuer le remboursement du tire-lait sans imposer d’âge limite au bébé. Ainsi, les mamans peuvent maintenir l’allaitement de leurs enfants librement jusqu’à ce qu’elles décident de supprimer les tétées et d’effectuer le sevrage.

Cette tendance peut changer après le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui recommande de :

  • Nourrir le bébé exclusivement de lait maternel jusqu’à ses 6 mois
  • Poursuivre les tétées jusqu’à 2 ans ou plus en alternant d’autres aliments.

Dans ce sens, il est possible de considérer le 1er semestre comme une limite d’âge à partir de laquelle l’allaitement devient optionnel.

Article mis à jour le 24/06/2022 | Par LesMutuellesPasCheres.com


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 4.0 sur 5 / note basée sur 5 avis